Choeur des Cosaques de l'Oural à Useldange

Publié le par Paul Moes

 

Samedi 20 décembre 2008 à 20h00 en l’église d'Useldange

 

 

Erinnerungen an das alte Russland

 

Eine musikalische Reise durch das letzte Jahrhundert mit dem " URAL - KOSAKEN - CHOR"

 

unter der Leitung von

 

Alexander KOVLEGIN

 

 

Le Choeur traditionnel avec sa Jeune formation et un nouveau programme pour la tournée européenne, souvenirs de l’ancienne Russie... un voyage musical au long du siècle dernier...

Le célèbre Choeur " Le Choeur des Cosaques de l’Oural ", créé par Andrej Scholuch, qui fût le fondateur et chef du choeur de 1924 à 1972, raconte plus de 80 ans d’histoire, de succès et de célébrité, et qui a eu en son sein le très connu Yvan Rebroff, fascine tous ses interlocuteurs et son public pendant sa tournée Européenne. La popularité des 12 membres du chœur, dirigé par Alexandre Kovlegin, est due non seulement à la composition exclusive de ses jeunes membres et de sa présentation, mais aussi au choix minutieux de jeunes solistes russes des ensembles russes et des opéras de Russie. La discipline sur scène est la première particularité en souvenir de leur tradition et du groupe. En directe harmonie, ils présentent les arrangements des grands compositeurs et arrangeurs russes du siècle, comme Serges Jaroff et Andrej Scholuch. Certes seront au programme les anciennes musiques et oeuvres populaires, désirées du public, mais ils présenteront également pendant leur tournée plusieurs musiques et oeuvres musicales qui n’ont jamais été écoutées en Europe et qui se trouvent dans leur nouveau CD, souvenirs de l’ancienne Russie.

 

LE CHOEUR DES COSAQUES DE L´OURAL

 

Andrej Scholuch, fondateur et chef du choeur 1924-1972

Les mouvements qui ont bouleversé le monde en 1917 et auxquelles la Russie a été exposée ont fait émigrer beaucoup d'habitants de l'ancien empire russe, parmi lesquels beaucoup de Cosaques alors fidèles au Tsar. Dispersés dans les pays de l'Europe et de l´Amérique, les familles et les amis ne se sont rencontrés que quelques années plus tard.

Malgré tout, l'amour pour leur pays natal a survécu. Dans le plus profond du Cœur ils sont restés fidèles à leur patrie et ont pris soin des anciennes chansons et danses populaires.

C'est ainsi qu'en 1924 à Paris, le Chœur des Cosaques de l´Oural voit le jour sous l'initiative de Andrej Scholuch aux côtés du Chœur des Cosaques du Don, fondé par Serge Jaroff.

Après l'éclatement de la guerre, le chœur suspend ses activités en 1940 et ses membres sont alors semés à tous vents. Durant les années 1951-1955 Andrej Scholuch dirige le Chœur des Cosaques de la Mer Noire avec lequel il organise surtout des concerts dans les Églises.

En dépit de multiples obstacles, Andrej Scholuch réussit à remettre en place le Chœur des Cosaques de l´Oural, en rassemblant de nouveaux chanteurs, dont plusieurs membres du Chœur des Cosaques de la Mer Noire. L'un des membres les plus connus est alors le célèbre Yvan Rebroff. En 1972, en raison de l'âge avancé d'Andrej Scholuch et de la majeure partie de ses membres, le chœur organise une ultime tournée. Il s'en suit alors une nouvelle période d'inactivité.

Michail Minsky, ancien soliste du Chœur des Cosaques du Don de Serge Jaroff réussit l'exploit de regrouper de nouveau autour de lui les plus jeunes membres de l'ancien chœur et de nouveaux chanteurs dans le cadre de ce qui sera la renaissance du Chœur des Cosaques de l´Oural. Malheureusement, le chœur interrompt une fois de plus son activité quatre ans après la mort de ce dernier le 9 octobre 1988 à Zwolle en Hollande.

Ce n'est finalement qu'en 2000 que le Chœur des Cosaques de l'Oural est remis sur pied sous sa pleine forme d'autrefois grâce à Wanja Scholuch, fils du Fondateur Andrej Scholuch.

Désormais sous la direction musicale de l'inoubliable Vladimir Kozlovskiy, le groupe entreprend à l'image de sa réputation avec succès de multiples tournées européennes de musiques sacrées et populaires. Son but, qui est celui de préserver et de transmettre le bien culturel de l´église russe-orthodoxe , ainsi que la tradition du peuple russe à d'autres cultures, reste inchangé, ceci d'après l'idée directrice de son fondateur Andrej Scholuch.

 

 

Commenter cet article