Aujourd'hui: Musique de chambre vocale du XVIIIe siècle à Dudelange

Publié le par Paul Moes

 

Dimanche 7 décembre 2008 à 17.00 heures op der schmelz

 

 

Véronique Nosbaum - Eric De Fontenay - Vincent Bernardt

 

Musique de chambre vocale du XVIIIe siècle

 

Le concert associe deux grandes figures du XVIIIe siècle, Bach et Händel, à Domenico Scarlatti, compositeur napolitain de la même époque. Les fleurons de la musique baroque vocale seront interprétés par deux voix, la soprano Véronique Nosbaum et le contre-ténor Eric de Fontenay, accompagnés au clavecin par Vincent Bernhardt. Ce florilège est composé d’une première partie de musique religieuse, avec les plus beaux duos issus des cantates du maître de Leipzig, et le magnifique Salve Regina de Scarlatti, caractéristique de l’écriture italienne baroque. La deuxième partie, exclusivement consacrée à Händel et à ses cantates italiennes, rassemblent les duos profanes pour soprano alto qui figurent parmi les plus belles oeuvres de musique de chambre vocale du XVIIIe siècle, d’une écriture très diversifiée rappelant bien souvent les opéras du compositeur baroque le plus « européen ».

Le répertoire de Véronique Nosbaum s’oriente surtout vers la musique baroque, comprenant Schütz, Monteverdi, Purcell, Rameau, Bach, Händel e.a. Elle se produit régulièrement en tant que soliste avec divers ensembles et musiciens en Belgique, en France et au Luxembourg. En marge de l’opéra et du baroque, elle aborde aussi le Lied et la mélodie, formant un duo avec son frère Romain Nosbaum, pianiste.

Ayant des connaissances approfondies du répertoire baroque, Eric de Fontenay interprète aussi la musique médiévale et s’aplique à la restitution du chant grégorien. Il a chanté et enregistré avec maints ensembles réputés. En soliste, Eric de Fontenay interprète e.a. des cantates italiennes, les passions de Bach, les motets de Vivaldi, les grands oratorios du XVII et XVIIIe siècle, et des chants de cour avec des petites formations instrumentales.Vincent Bernhardt a été claveciniste de l’Orchestre Baroque de l’Union Européenne avec lequel il s’est produit plus de quarante fois, parcourant une quinzaine de pays. Il a enregistré avec cet ensemble un CD consacré aux suites pour orchestre de J.S. Bach et de J.J. Fux. Vincent Bernhardt a également été invité comme continuiste par l’Orchestre National de Lorraine

 

Commenter cet article